Entraînement pour le triathlon | Runinlive.com

Bienvenue sur notre site web dédié à la pratique d'un des plus beaux sports du monde, le triathlon !

L'entraînement à pied pour le triathlon

Pour que votre corps s’adapte progressivement, bénéfiquement et puissamment à votre activité sportive, il faut impérativement que vous effectuiez votre entraînement majoritairement en endurance, avec quelques minutes éventuellement en résistance douce. Pour connaître aisément votre fréquence cardiaque, il vous faut un cardiofréquencemètre. C’est en général une petite sangle qui se fixe autour de la poitrine et qui communique à une montre votre fréquence cardiaque.

Supposons que vous pratiquiez le jogging : en étant débutant, ou même un jogger de longue date s’entrainant ‘mal’, il est probable que vous n’arriviez pas à courir plus de deux minutes sans dépasser la zone d’endurance: ce n’est pas grave, marchez jusqu’à ce que votre coeur soit redescendu et recommencez. SEULE compte la durée de l’entraînement à une certaine fréquence et non votre vitesse ou distance kilométrique.

Pour un débutant, faire 3 séances d’une demi-heure par semaine est PARFAIT. Petit à petit, votre corps s’adaptera et vous serez à même de courir continuellement en endurance, puis plus vite, et alors seulement vous ajouterez une petite proportion d’entraînement en résistance douce. NB : En endurance, l’effort n’est pas du tout difficile !

L'entraînement à vélo pour le triathlon

Le triathlon est avant tout une épreuve d’endurance. Le triathlète doit rouler le plus régulièrement possible à vélo. Il est parfois tentant d’accélérer dans les côtes ou d’appuyer un peu plus sur les pédales sur certains portions. C’est une mauvaise idée. Vous allez gagner du temps sur l’épreuve cycliste mais en perdre sur le reste.

Pour être efficace à vélo en triathlon il faut délivrer une puissance régulière et si possible élever. Il n’est pas facile d’améliorer sa puissance en vélo mais c’est possible grâce à un très bon travail en vélocité et en force par exemple. Ces deux qualités se combinent et permettent au cycliste d’être plus puissant. Sur son vélo de contre-la-montre, le cycliste doit être le plus aérodynamique possible car la première résistance à vélo en triathlon est celle de l’air.

Pour vous entraîner à vélo, il faut avant tout effectuer beaucoup de kilomètres, faire des exercices de vélocité à vélo et des ascensions de cols en force pour gagner en explosivité par exemple.

L'entraînement en natation pour le triathlon

Pour progresser en natation il n'y a pas 50 000 méthodes il faut avant tout travailler sa technique de nage et gagner en force au niveau des bras. Pour cela vous devrez vous rendre à la piscine régulièrement pour être plus efficace lors de la première discipline du triathlon : la natation. En triathlon l'épreuve de natation est une épreuve d'endurance. Vous ne pourrez donc pas couper aux longues séances d'entraînement en piscine. Bien souvent les qualités de nageur sont les qualités les moins travaillées par le triathlète. Nous pensons que c'est une erreur. Un bon départ en natation permet d'aborder l'épreuve vélo et la course à pied plus sereinement.